Julie Richard

B.A. (hons), LLB

278a0154

Julie est originaire de Shédiac au Nouveau-Brunswick. Elle a poursuivi ses études poste-secondaires à l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton ainsi qu’au University of Wales Swansea au Pays de Galles. En 2001, Julie a obtenu un B.A. en sciences politiques avec spécialisation en relations internationales, obtenant la plus haute moyenne de sa classe. Pendant ses études, Julie a été décernée plusieurs prix et bourses, y compris le prix Paul Frederick Graham Memorial Prize.

Julie a déménagé à Hong Kong en 2001 afin d’enseigner l’anglais.  Pendant 2002 et 2003, Julie a travaillé dans l’état de New York et a étudié à Carleton University dans le programme de maîtrise en administration publique. Dès son retour au Nouveau-Brunswick, elle a travaillé au Bureau de l’Opposition officielle en tant que membre de l’équipe juridique et de l’équipe de communications.  Julie était aussi professeure de français au Chef de l’Opposition, Shawn Graham (Premier Ministre du Nouveau-Brunswick 2006-2010).

En 2003, Julie a commencé ses études en droit à l’Université de Moncton. Pendant ses études en droit, elle a continué à travailler pour le Bureau de l’Opposition officielle.

Pendant ses études en droit, Julie a participé à la compétition nationale Laskin en droit constitutionnel.  Son équipe de 4 s’est distinguée se plaçant en  première place au pays dans la catégorie écrite, et en obtenant le titre de la  troisième meilleure équipe au Canada.  De plus, Julie était une de trois étudiants au Canada à être décerné le prix Tom Wilcox pour son excellence en droit des assurances.

En 2006, Julie a obtenu son LL.B. finissant avec la 4e plus haute moyenne de sa classe.  Elle fut par la suite choisie pour faire son stage au cabinet Stewart McKelvey- le cabinet le plus prestigieux au Canada Atlantique (www.smss.com).  Julie a complété son  stage en 2007 lorsque qu’elle fut admise au Barreau du Nouveau-Brunswick.  Elle  a ensuite travaillé comme avocate au cabinet Stewart McKelvey, pratiquant dans  les domaines du droit de la famille, droit des testaments et successions, droit  administratif, droit des rapports collectifs et de l’emploi, et en litige civil  et corporatif.

En 2008, le Cabinet du Procureur général lui a offert un poste en tant qu’une de deux avocats dans l’unité du droit constitutionnel, et la seule qui se spécialisant en droit des autochtones. Julie a travaillé surtout dans des dossiers implicant l’obligation de consulter les autochtones et la Charte canadienne des droits et libertés.  Elle était également conseillère juridique principale au Secrétariat des affaires autochtones.  Julie a aussi été impliquée dans des dossiers de l’unité du litige civil, y compris le dossier Morgentaler.

En 2010, Julie et sa famille ont déménagé à Kirkland Lake, en Ontario.  Elle fut admise au Barreau de l’Ontario (Barreau du Haut-Canada) en 2010 et elle a ouvert sa pratique le 26 juillet 2010.  Le 30 avril 2012, le cabinet a ouvert a son nouvel emplacement au centre-ville de Kirkland Lake,  et en 2016, le cabinet a devenu Richard & Chamaillard Law lorsque Emilie Chamaillard fut nommée associée au cabinet.